Sélectionner une page

Pour mieux expliquer le métier, nous savons que dans les maternités et les crèches, de nombreux métiers de la petite enfance se croisent.
Quelle que soit la dénomination utilisée pour le désigner, la fonction est la même : seconder l’auxiliaire de puériculture et l’éducateur de jeunes enfants. Il/ elle veille au confort, à l’hygiène, et à l’accompagnement des nourrissons et jeunes enfants de 3 mois jusqu’à 3 ans. Pour cela, il assiste aux activités d’éveil, aux repas (aide des enfants), et se charge de l’hygiène (toilette des enfants). Voyons plus en détail les spécificités de ce métier.
Il s’agit généralement d’une première expérience afin de devenir auxiliaire de puériculture et par la suite éducateur de jeunes enfants.

Ce poste requiert un intérêt fort pour le travail avec les enfants, de la patience, du dynamisme et de la polyvalence, dans le cadre notamment des activités diverses et variées qui sont exercées.
Aucune formation n’est obligatoire pour devenir accompagnant éducatif petite enfance.
Cependant, nous savons que le diplôme de CAP accompagnant éducatif petite enfance (anciennement CAP Petite Enfance) est presque systématiquement exigé par les crèches. L’expérience dans la garde d’enfants est également un plus.

La rémunération de l’aide auxiliaire de puériculture correspond au Smic horaire. Elle peut également être majorée de 5 à 10%.
Nous vous proposons dans notre catalogue de formation, pour une durée de 9 mois, la possibilité d’obtenir le titre d’accompagnant éducatif petite enfance (AEPE).

Pin It on Pinterest